Une plume dans les rouages

  • February 08, 2016 Conférence-rencontre : LE MONDE A LIVRE OUVERT

    *Aux fidèles lecteurs d’*Une plume dans les rouages : *voici la raison de mon long silence depuis décembre dernier. Le lancement de l’ANTIPRESSE m’a accaparé au-delà de toute mesure — heur...

  • December 10, 2015 Quelques mots avant les fêtes

    == Une méditation pour les jours de trêve ==

  • December 05, 2015 Abonnez-vous à ANTIPRESSE, notre nouvelle lettre de réflexion !

    J’ai le plaisir de vous annoncer le lancement, ce dimanche 6 décembre 2015, d’un nouvel organe d’information: ANTIPRESSE.net.

  • December 03, 2015 Invitation : Pétrole contre nourriture... en Valais!

    *La fin de l'année approchant, nous avons décidé — mon frère Marko et moi — d'improviser une petite fête d'avant-Noël pour nos amis et lecteurs. Nous avons pour cela à notre disposition l'u...

  • November 25, 2015 Turquie, les 17 secondes de vérité

    « J’ai personnellement donné l’ordre », dit le Premier ministre turc

  • November 19, 2015 Rendez-moi ma Suisse!

    *Suite à mon passage à l’émission* Infrarouge *le 2 novembre dernier, le magazine* L’Hebdo *a eu le fair-play de me demander d’argumenter mon point de vue sur le déclin de la Suisse. Voici l...

  • November 12, 2015 Passage en taule

    Ce 10 novembre 2015, je suis allé parler de mon roman devant un cercle inhabituel. Suite au Festival du Premier roman de Chambéry, j’ai été invité à rencontrer les lecteurs du centre pénitent...

  • November 02, 2015 Oskar à Berne? et autres recettes de cuisine fédérale

    Ce n'est pas un secret: je suis, dans l'une de mes vies parallèles, le conseiller en communication d'Oskar Freysinger, en ses fonctions de conseiller d'Etat (ministre cantonal) du Valais, en Suisse. ...

  • October 24, 2015 Automne chargé

    Ma dernière *Plume dans les rouages* date de cinq semaines déjà. Entretemps, il s'est passé tant de choses qu'un petit résumé s'avère nécessaire.

  • September 16, 2015 Traduire l’intraduisible avec l’aide d’un rognon

    *Inat*, c'est le mot le plus intraduisible de la langue serbe. C'est aussi — hélas — tout à la fois la plus parfaite synthèse du génie national et le travers le plus commun chez les sujets de ...