May 22, 2016

[Demande à Steph] Photos: les machines à la rescousse pour trier

Bonjour à tous!

Avec l'arrivée de l'appareil photo numérique, et bien plus encore du smartphone, on mitraille à tout va. En effet, plus besoin de payer sa pellicule! Les "pros" mitraillent depuis longtemps, mais ce que découvre le simple amateur de photo depuis quelques années, c'est qu'il faut un temps fou pour trier et sélectionner ces centaines (que dis-je: milliers) de photos.

Si vous avez des milliers de photos "à trier", j'ai une bonne nouvelle pour vous: laissez faire les machines! En effet, elles sont aujourd'hui capables d'identifier toutes sortes de choses sur une photo (pensez "reconnaissance faciale" mais aussi "recherche Google Images"). Vous voulez retrouver vos photos de montagne de février 2004? Google Photos s'en charge.

Voici donc deux services/outils qui pourraient vous sauver la vie.

D'abord, la solution la plus simple, mais pour iPhone uniquement (c'est tout frais, Android arrive bientôt), The Roll (lien iTunes). Cette application va scanner votre bibliothèque de photos, envoyer sur ses serveurs une version réduite de chaque photo, et attribuer à celle-ci des mots-clés et un score esthétique.
Vous pouvez ensuite vous balader dans vos photos ou faire des recherches par mots-clés. Quelques exemples:

Les photos similaires sont groupées pour ne montrer que la "meilleure".
Bon à savoir:
  • c'est uniquement en anglais
  • ça ne touche pas à vos photos originales, sauf si vous effacez
  • on peut facilement partager (sur Facebook ou ailleurs) depuis l'app
  • le score esthétique est discutable, et il préfère nettement les paysages de montagne aux portraits de chats
  • l'analyse de contenu peut être à côté de la plaque (technologie en développement, mais ça s'améliore sans cesse!)

Deuxième solution, qui fera plaisir aux détenteurs d'Android, c'est Google Photos (aussi dispo sur iPhone/iPad). Je vous en ai déjà parlé dans une précédente newsletter pour ce qui était des albums partagés

Autre principe que The Roll, pour utiliser Google Photos il faut mettre une copie de ses photos dans leur service. Si on utilise déjà Apple Photos, on dédouble tout. Mais personnellement, je trouve que ça vaut la peine pour voir ce que la puissance de calcul de Google peut faire de nos photos. 

1. Mettre ses photos dans Google Photos

On peut faire ça manuellement depuis le web, mais il vaut mieux simplement utiliser la fonctionnalité "sauvegarde et synchronisation" de l'application (que ce soit sur son téléphone ou son ordinateur):


En choisissant "haute qualité", Google Photos optimise la taille des photos sauvegardées et votre espace de stockage est illimité.

L'application travaille ensuite tranquillement à copier vos photos dans Google Photos.

2. Voir le résultat!

Dans l'application ou sur le web, vous pouvez accéder maintenant à plein d'albums que Google Photos crée automatiquement pour vous.


Il y a bien sûr les lieux et les gens, mais le plus intéressant ce sont les "choses":

On peut aussi faire des recherches par mot-clé de façon très flexible:


Bon à savoir:
  • "l'assistant" fait aussi des choses sympa comme créer des albums automatiques que vous pouvez éditer, créer des panoramas ou des animations à partir de suites d'images, et même créer des petits films à partir de séquences vidéos et de photos; vous pouvez ensuite les sauvegarder ou les écarter
  • Google Photos ne gère pas super bien les doublons, si vous avez plusieurs appareils qui sauvegardent tous -- mais a) ce n'est pas super grave et b) la détection de doublons s'améliore régulièrement, donc j'ai bon espoir que ce problème se résolve tout seul avec le temps
  • on peut partager facilement ses photos depuis l'application ou le site web
  • Google Photos inclut un éditeur de photos
  • si vous voulez mettre vos originaux dans Google Photos (c'est ce que je fais), il vous faudra peut-être acheter de l'espace de stockage supplémentaire (les tarifs sont vraiment raisonnables)
  • on peut éditer les "albums thématiques" pour tenter d'enseigner à Google Photos qu'un chat n'est pas un chien, ou qu'une vache n'est pas un cheval...

Voilà! C'était peut-être un poil plus technique que d'habitude, cette semaine, donc n'hésitez vraiment pas à m'écrire si vous voulez des clarifications. Et je vous souhaite bien du plaisir à replonger dans vos photos avec un regard nouveau, comme je suis en train de le faire moi-même ce week-end!

Steph
--
http://climbtothestars.org | http://eclau.ch | http://stephanie-booth.com